1ere compétition 2012 outdoor pour BIGZU

meeting AUC 2012 (5)Il faut bien faire une rentrée, et ce fut sous l’œil d’Éole, un terrain marécageux en guise d’air de lancer, et les retrouvailles avec le butoir après quelques semaines à lancer sur du macadam (je sais c’est absurde, mais pas le choix). Tout ceci savamment assaisonné par un zest de pluie, un plateau boueux et vous obtenez la raison pour laquelle on s’entraine si dur, l’athlétisme dans toute sa splendeur, l’outdoor… Il ne faut naturellement pas s’arrêter à si peu, cette compétition m’a réservé de belles surprises.

Début de concours assez tendu, je ne trouve pas de point de repère, le butoir me bloque car j’ai l’impression qu’il me saute dessus (si si sérieux) et je n’enchaine pas pour le final, résultat deux bulles… Ça sert de leçon donc j’assure le 3e jet, en me disant que je suis aux Frances, dos au mur. Assurer mais pas trop, mais dans tout les cas rester dans le plateau. Chose faite, avec 17.02 au bout. Ensuite, « j’allume », pose d’appuis bien rythmée, de bons étirements mais incapable de rester dans le plateau. Je suis surpris par la facilité et le bon enchainement au centre. Le poids est super léger à la pose gauche, une bonne claque dans l’engin en final, mais mais mais, paf le hérisson, le changement de pied est calamiteux, je me laisse emporter par la joie de voir la boulette planer quelques magnifiques secondes, et c’est essai à chaque fois…

Toutes les recherches de ces dernières semaines ne sont pas veines, mais je me suis fait piéger par un grosse faute au départ, toujours la même… aucun  alignement d’épaules, donc le poids accélère, et je « cours » après le reste du jet, résultat 3 essais pour rien. La rotation ne pardonne pas ce genre d’erreur, si vous donnez de la vitesse à l’engin pendant le départ, c’est foutu !!! Impossible de prendre du retard au centre puisque l’engin va plus vite que vous.

Les 3 suivants ont révélé le potentiel de mon nouveau départ, me donnant une meilleure attaque jambe droite au centre, et j’arrive à poser gauche sans trop ralentir, oui oui, ça vient petit à petit, je deviens presque conventionnel. Une fois corrigé ce problème les jets volaient à une distance que j’aimerai bien réaliser aux interclubs. Oui je ne donne pas la perf, car on ne parle pas des jets mordus, même de 5 millimètres !

RDV dans une semaine pour le verdict.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?