2 finalistes au pays de la fricadelle !

affiche Elite été 2015Avec 3 qualifiés au départ, le bilan pour la team était honorable. Or, souffrant depuis quelques temps des lombaires lors des mouvements en rotation, BORIS a du déclaré forfait pour le concours de poids. Ne s’estimant pas à un niveau suffisant pour rivaliser avec ses adversaires, bobo a donc préféré jouer la carte de la prudence afin de ne pas compromettre sa saison de bobsleigh. Pleinement investi, en plein cycle foncier (séries longues en squat, 150 à 250m sur la piste…), la tête et les jambes n’étaient pas disponibles pour « perfer » en lancer. C’est donc logiquement qu’il s’est également désengagé des France Espoirs au poids et au disque.

IMG_2405

STEPH était donc le seul représentant de la team dans le concours de poids. Avec une perf d’engagement à 18m16 et une série de concours aux alentours de 17m60, Bigzu arrivait en forme à Lille. Malgré une grosse semaine de travaille, les barres en muscu étaient faites et la technique plutôt bien en place. Au final, son meilleur jet à 17m64 le classe 5ème. Une bien belle place et un concours assez convaincant même si Steph nous avouait après coup avoir eu un peu de difficulté à trouver ses marques et n’a pas ressenti l’explosivité nécessaire pour aller plus loin… Le bilan reste positif mais la perf de pointe n’a pas voulu sortir. Souhaitons lui de dépoussiérer son record en octobre prochain, à l’occasion du VRAI rendez-vous de sa saison ! Il vous en reparlera en temps voulu… 

11401539_741156469363877_678099348029136191_nFERDINANDO était notre 2ème lanceur qualifié. Le plus amienois des lanceurs italiens arrivait en terres nordistes avec de solides ambitions et une vraie chance de médaille. En effet quelques jours auparavant, il pulvérisait son record de près de 2m en claquant un solide 56m43 au meeting de Castres. Des années d’efforts récompensées !

En arrivant 3eme des bilans à Villeneuve d’Ascq, le podium était l’objectif avoué et réaliste de Ferdi. Pourtant bien préparé mais sans doute trop crispé par l’enjeu, notre discobole ne parvint malheureusement pas à se relâcher et à trouver le bon timing. Longtemps en course pour la médaille, Ferdi a finalement dû se contenter d’un meilleur jet à 51m41 et d’une 6e place bien décevante à ses yeux. Le bronze se jouant à 53m, on comprendra sa frustration.

Derrière chaque échec (si on peut parler d’échec en se classant 6e des élites…), il faut savoir prendre du recul, analyser et repartir au training avec encore plus de rage ! Pour cela, on ne se fait aucun souci pour Ferdi !

Bravo les gars pour avoir représenté les couleurs du club et du PTG au plus haut niveau français. Place à la 2e division avec les nationaux dans quelques jours…

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires protégés par WP-SpamShield Anti-Spam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?