Baloo 3.0

Notre ami Tom débute sa 3ème saison en rotation. Il poursuit son apprentissage du « spin » et apprend beaucoup chaque année même si les progrès métriques ne sont pas flagrants (16m14 en 2013, 16m24 en 2014, pour un record perso à 16m34 en translation). Mais soyons clairs, c’est déjà une belle perf que de se retrouver sur les bases de son PB dès la 1ère année de transition !

Vu qu’on avance à tâtons, par essais-erreurs, les repères et intentions techniques évoluent et la progression se fait forcément plus lentement. Ces 2 dernières années ont  donc été l’occasion pour Baloo de s’approprier sa technique, son style. L’occasion de chercher, de tester, de se planter aussi. Mais une fois les bases d’une technique personnelle posée et non plagiée, on peut travailler les différents secteurs du lancer sans tout remettre en question chaque année.

Quels sont les points techniques travaillés en ce début de saison alors ?

– Le départ : gros chantier pour tous les lanceurs, c’est aussi un des points forts de Baloo qui sait – quand il s’applique et ne triche pas – comment arriver dans une très belle position de force au centre. Même si on le retravaille un peu à chaque séance, c’est un point clé en voie d’automatisation.

– le retour ou plutôt l’attaque de la jambe droite : gros chantier de l’hiver avec le final. Attendre le retour actif de cette jambe droite, la « laisser passer » et vous entrainer vers le centre du plateau en anticipant la reprise au sol, tel l’appui dynamique et propulseur du sprinter ou du sauteur ! Pas mal d’éducatifs avec barre et haltère ainsi que des jets départ de face sont utilisés depuis septembre et les bonnes sensations arrivent.

– la position de force en double appuis et le final : point faible de Baloo qui n’a pas encore trouvé les sensations et le déclic pour exploiter sa vitesse gestuelle et la belle énergie avec laquelle il arrive au centre… Un gros travail sans élan, d’abord en fixation (sans changer de pied), avec haltére puis l’engin. Beaucoup de pivots (démi élan) ensuite, avec une pose rapide pied gauche recherchée, tout en bloquant la ligne d’épaule pour accepter la torsion, les pressions et de laisser enfin le poids trainer derrière… Enfin, pour améliorer ce final, on demande à Tom un gros effort sur le regard. Conserver son regard le plus longtemps possible sur l’engin, et ce, de l’arrivée en double appuis jusqu’à ce que le poids vole dans les airs ! Pas évident de remédier à ce type de défaut mais on y travaille !

Même si on n’a repris la technique avec l’engin que mi octobre, force est de constater que les progrès sont déjà là. Le rythme change et il y a un temps supplémentaire au final qui lui permet de travailler plus longtemps sur le poids sans précipiter le final ni « forcer » le lancer (et donc le gâcher…). Nous vous laissons apprécier le fruit de ces premières semaines de travail et si le cœur vous en dit, réagir dans la section commentaires.

Rdv en janvier 2015 pour voir si les progrès se traduisent déjà dès les 1ères compétitions en salle !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?