Coupe de France 2013 – Le PTG prêt à en découdre !

Coupe de Fr Lyon oct2012 (22)Ca y est ! Le weekend de la coupe de France arrive ! La team sera donc à Saint Etienne samedi et dimanche pour ce grand rendez-vous par équipe. Le principe est simple : 4 athlètes par équipe, 4 concours et on additionne les perfs. Et comme toujours, celui qui va le plus loin gagne.

Si l’année dernière le club d’Amiens (Tonio, Vivien, Baloo et Bobo) gagnait l’épreuve du poids avec plus de 2m d’avance sur son dauphin (Salon deuxième… oui, le jeu de mot est nul mais bon…), il n’en sera certainement pas de même cette année.

En effet, les jeunes picards (dont Tonio qui est passé du coté Abbevillois de la force) poussent bien en ce moment et la lutte s’annonce acharnée pour la première place entre l’AUC et son voisin Abbevillois. Une météo « à la picarde » qui promet quelques gouttes et beaucoup de fraicheur, 6 autres clubs qui saisiront la moindre opportunité pour faire tomber les favoris, les aléas des concours… nul doute qu’il s’agira d’une belle coupe de France !

Le point maintenant sur l’état de forme et les attentes des membres de la team avant d’en découdre dans les cercles :

Bobo : « La coupe de France est toujours un moment particulier pour moi dans la saison. Malgré une préparation physique orientée et spécifique pour le bobsleigh, l’envie sera présente. Cela fait 3 années de suite que je gagne la coupe au poids. Il va falloir se battre cette année, ça va être intéressant, beaucoup d’équipe sont susceptible de monter sur la première marche du podium. Chacun aura son job à faire. Nous n’avons peut-être pas les meilleures cartes en main pour le moment mais rien n’est fait d’avance. Il faudra être là le jour J. Rendez-vous samedi. »

Vivien : « Je vais bien, la forme est là. Techniquement ce n’est pas trop ca mais on fait avec les moyens du bord. D’un point de vue individuel, mon objectif pour la coupe sera tout d’abord de dépasser les 15 m avec comme minimum syndical 14m60. Coté disque, il s’agira de retrouver des sensations, passer les 46m et plus si affinité ! D’un point de vue collectif, conserver notre titre ou au minimum second au poids et se rapprocher du podium avec l’équipe de disque.
Mais pour moi, la coupe est avant tout une aventure de groupe, on dépasse sa simple petite personne pour tout donner à l’équipe. Ce sont de grands moments de joie, de frustration parfois, mais tout cela n’est rien à côté de cette aventure humaine d’un week-end. »

Baloo (notre écrivain ;-)) :  « La coupe de France, compétition à priori maudite, mais pas tant que ça…
– 2010 avec Abbeville : grosse douleur à l’insertion pectoral droite 8 jours avant. J’arrive sans repère mais au final, record au poids et 2ème meilleure perf de ma carrière au disque, 2 podiums. Magique.
– 2011 : fracture au poignet, pas de Coupe…
– 2012 : entorse au majeur 8 jours avant, comme Bigmac. Des soins et un doigt qui tient de justesse pour mes débuts en spin et ma 1ère coupe avec Amiens. Au final, on gagne aussi.
– 2013 : il y a 10 jours, entorse au poignet droit. Je n‘ai donc pu faire qu’une seule séance hier et c’était laborieux… Mais si la logique est respectée, ça devrait aller le jour J ! J’arrive donc une fois de plus dans l’inconnu. Mais j’ai confiance, l’émulation devrait faire oublier un physique encore juste et une technique très hésitante. L’envie de se dépasser pour les copains, pour le coach, pour le club est chaque année bien présente et source de dépassement de soi.
Cette année ça va être une bagarre : 4 jeunes gliders au 5 et 6kg contre 4 (plus) vieux spiners au 7kg. Le match s’annonce passionnant. Sans oublier les outsiders qui pourraient créer la suprise ! Cerise sur le gâteau, mon pote Yann qui sera cette année de la fête puisque qualifié avec ses camarades Clermontois.
Dernière motivation : conserver la Coupe des lancers Hommes remportée à notre grand étonnement l’an passé. Dimanche, i l y aussi le disque et le marteau. Allez les gars, on prend les mêmes et on recommence ! J’ai trop hâte d’y être ! »

Steph : « Je gagne la coupe en tant que coach l’année dernière, je vais tout faire pour l’avoir en tant qu’athlète ce samedi. Antoine Riou, vainqueur à nos côtés en 2012, a décidé de nous affronter cette fois-ci en rejoignant le club d’Abbeville. Les jeunes face aux anciens. La bataille va être de haute volée. Moi je suis en forme alors… que la fête commence ! »

Enfin en ce qui me concerne, je suis avant tout très content de la qualification d’autant d’équipes du Clermont Athlé (7/8 dans les lancers) ! Le club retrouve un peu de couleurs après la bérézina des interclubs. L’école de lancers clermontoise est en bonne santé et même si je ne peux toujours pas m’entraîner techniquement, je donnerai tout sur la piste de jav et dans le cercle de poids. Même sur une patte je lancerai pour cette école de lancers et pour les copains. Vous l’aurez compris, pas vraiment d’objectif métrique mais qui sait… une bonne baffe dans le tempo…. Cela fait 10 ans que Clermont n’avait pas présenté une équipe au poids et ce weekend, je vais en plus lancer avec et contre mes partenaires de la team. Les bons amis font aussi d’excellents adversaires ! Une petite pensée tout de même pour Domice qui va rester seul, tristement, dans sa salle de musculation à faire des biceps….Domice ! La team cherche un chauffeur, ta candidature sera étudiée.

Certes, et vous l’aurez compris, ce n’est ni le début ni la fin de la saison, mais une jolie parenthèse guerrière que nous attendons chaque année tant cette compétition par équipe tient à cœur à tous les lanceurs et lanceuses de France.

Alors, que le meilleur gagne et surtout… que les poids volent !

Yann


0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires protégés par WP-SpamShield Anti-Spam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?