France Masters : contrat rempli pour le « Papy Throwing Group »

Bilan positif pour ce déplacement collectif en terres angevines où les « papys » de la team s’étaient donnés rendez-vous pour la 1ère fois.

Le plaisir de lancer comme moteur

Des objectifs variés mais une passion commune qui nous pousse à donner le meilleur, quelque soit l’âge ou le niveau. Seb venait donc à Angers ce weekend du 15 juin 2018 pour intégrer le top 8 au marteau et marteau lourd en M40 ; Christophe Fournier visait quant à lui le podium au poids en M50, tandis que JP Horbaty lorgnait lui aussi sur le podium M40, mais surtout la ligne des 16m, synonyme de qualification directe pour les élites. Stef et Tom ayant déjà leur ticket en poche pour l’Occitanie, leur objectif était de sortir une grosse perf et de monter en puissance. Verdict.

Honneur au doyen du groupe, notre Totof, qui s’impose donc en M50 grâce à un jet à 12m98 au 6kg à l’issue d’un concours particulièrement serré. C’est quasiment la distance qu’il atteignit le lendemain pour sa 1ère expérience au marteau lourd (11kg), soit 12m59 (9e). Pour Seb, deux 6e places sont à signaler : 12m93 (15kg) et 45m68 (7kg – IR4) : contrat rempli même si ses performances ne le contentèrent qu’à moitié !

Vétéran = athlète d’expérience qui doit apprendre à composer avec les blessures…

Et à ce petit jeu, notre JP est passé maître en la matière. Touché au quadriceps droit quelques jours auparavant, le colosse d’Amilly (encore 200kg en développé couché et des triplets à 230kg en squat complet cette année à 43 ans…) serra les dents et son strap pour tenter sa chance dans le concours M40. Là, il retrouvait Baloo et Bigzu, mais aussi un adversaire qu’il connait bien en la personne de Grégory Bottier. Ce dernier planta d’ailleurs 14m93 dès son 1er essai quand JP s’avouait presque vaincu d’entrée tellement sa cuisse le gênait. Combatif comme un jeune cadet, il s’arracha sur son dernier jet et s’empara de la 3e place pour… 1 cm (14m94 – N4) ! La performance restera anecdotique, mais la manière mérite amplement le respect. Malgré tout, ses 15m25 au bilan devraient suffire pour faire partie de la liste des qualifiés pour les élites, début juillet à Albi.

Un doublet mi figue-mi raisin

En galère technique depuis quelques semaines et ses 2 tours d’interclubs compliqués (16m50), Stef avait besoin de se rassurer et de retrouver sa « musique » dans le plateau. Avec 17m26 dès son 2e essai puis 17m56 à sa 3e tentative, il monta sur son 1er podium masters tout sourire, heureux surtout d’avoir recouvré des sensations en lançant ! Pour information, c’est la seule perf N1 du weekend. Une perf N2 (16m), voilà au minimum ce qu’était venu chercher Tom à Angers. A l’issue de séances techniques prometteuses et régulières, on sentait qu’un « gros » jet pouvait sortir… Mais en panne de repère dans le plateau ce jour là (3 jets hors secteurs à droite), le concours fut laborieux et notre tout frais « quadra » se contenta d’une meilleure marque à 15m51 (N3) et d’une médaille d’argent derrière son compère de toujours.

Un podium aux sentiments mitigés, entre satisfactions et frustrations, mais un podium « avec la banane », car entre amis ! Et c’est bien là l’essentiel.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires protégés par WP-SpamShield Anti-Spam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?