Joyeuse prépa hivernale !!!

shot put chritsmasEn cette période de fêtes, comme beaucoup d’athlètes, nous entrons dans une phase de transition : la période foncière est derrière nous et la période pré compétition se profile. En ce moment, on lance beaucoup ; enfin, autant que possible car il est faut s’organiser par rapport aux contraintes professionnelles pour rejoindre parfois très tôt, ou bien tard, nos aires de lancer… « L’organisation hebdomadaire d’un lanceur senior de niveau national au regard de ses obligations familiales et professionnelles » : voilà un sujet sur lequel les membres du groupe pourrait disserter assez longuement !

Alors, on essaye autant que faire se peut de lancer le plus souvent possible. Du lourd à cette période mais du moins lourd aussi. La justesse du geste et la force spécifique sont essentielles, mais n’oublions jamais que la vitesse reste un élément déterminant en lancer. Si lancer un poids de 8kg demande relâchement et patience dans le plateau, le 6kg réclame lui aussi beaucoup de justesse technique afin de ne pas dégrader son schéma. Se faire piéger par la légèreté de l’engin est vite arrivé… Le 6,7kg reste pour cela un engin intermédiaire que nous utilisons assez souvent en ce moment.

On pousse, on tire, de plus en plus lourd, et le tonnage devient conséquent pour chacun. On combine les régimes de contractions (isométrie, excentrique…) pour déplacer le « curseur force » vers le haut. Cette phase est indispensable si l’on veut par la suite transformerbobo saison bob 2016 la force maximale acquise en force explosive et en tirer tout le bénéfice une fois arrivée la période de compétition. Voilà pour les généralités qui doivent concerner bon nombre de groupe d’entrainement ; Mais qu’en est-il du PTG ?

Boris nous accompagne sur les séances de muscu quand il est de retour sur Amiens entre deux séjours à l’étranger (stages et compétitions internationales de bobsleigh). Au menu pour lui : vitesse, pliométrie, haltéro, squat et un peu de « bench ». Niveau physique, il n’a jamais été aussi puissant (2×125 à l’arraché, 160 à l’épaulé, 2×245 en squat complet) ; Il n’aura plus qu’à retrouver sa technique au printemps quand viendra le moment pour lui de retourner dans le plateau de poids. En attendant, voici les objectifs avoués de l’hiver avec le team monégasque : podium au championnats du monde juiniors, top 6 au championnats d’Europe seniors, top 12 aux championnats du monde seniors. Let’s go !!!

IMG_0720L’aire de lancer, Boris la fréquente pourtant toujours puisque c’est lui qui supervise la préparation de Tom depuis la saison passée. Une collaboration qui a déjà porté ses fruits avec un record perso porté à 16m72 (Big Shot 2015) et une médaille au N2 en juillet dernier à Nancy aux côtés de Laury. Après un break de plusieurs mois pour tenter de soigner la tendinite au coude qui l’handicapa durant la saison dernière, Baloo revient petit à petit en forme. Les exos de muscu et la plio sont toujours choisis en fonction de ce qu’il peut faire ou non (bondissements uniquement dans des escaliers, arraché, développé incliné, demi squat). Pour la technique, comme à chaque saison, l’idée est de s’appuyer sur les progrès de l’année écoulée tout en cherchant à gommer les défauts les plus tenaces. Alors, nouvelle saison, nouveau départ ?

Pour Laury, l’objectif cette année est de ne pas se laisser piéger par des jets faciles et de belles performances, tôt dans la saison, et penser que la technique est acquise. Erreur de jeunesse, on ne lui en tiendrait pas rigueur. En technique, il faut comprendre que les jambes sont plus importantes que les bras. Donc mettre l’accent sur la jambe droite et bien descendre dessus. Autre gros défaut à gommer, c’est la flexion de la jambe gauche sur la phase finale. Cela casse toute l’énergie emmagasinée durant l’élan. Niveau physique, Laury n’a pas besoin d’être plus fort ; le plus difficile était d’être capable de mobiliser au maximum ses moyens. Donc, autant garder du jus pour les techniques. Et avec son nouveau rythme de travail professionnel en « 3/8 », autant dire qu’il en aura besoin, et l’année sera longue…

Stef : « Comme chaque année, j’ai besoin de découvrir de nouvelles choses, vous découvrirez donc une nouvelle technique dès janvier. Et là je peux vous garantir que personne ne lance le poids comme ça en France ! Par contre, l’inconvénient c’est que je fais mes technique dans un filet, donc je n’ai aucune idée de la distance… Ce n’est pas l’idéal quand je dois prendre des décisions, mais les étirements et la vitesse gestuelle quand je regarde les vidéos me confortent dans l’idée d’être dans le juste. L’année dernière j’avais repris seulement en janvier. Là, ce n’est pas la même, j’ai déjà les mêmes moyens physiques que lors de mes 18 mètres en juin dernier. Verdict en janvier… je viens de me mettre la pression là… mdr ! « 

muscu ptg dec2015Notre chroniqueur et lanceur de marteau, Seb, continue sa formation de coach tout en se maintenant en forme et en enchaînant les séances pour son plus grand plaisir. Conscient que ses meilleures années d’athlète sont maintenant derrières lui, Seb entend bien passer le flambeau en tant qu’entraîneur. C’est avec passion qu’il nous accompagne pendant les muscu ou partage sa vision des choses lors de nos recherches techniques. Toujours aussi passionné et motivé qu’un jeune cadet, c’est un plaisir de l’avoir à nos côtés pour échanger et progresser ensemble, le leitmotiv du groupe !

Quelques news du côté de l’Auvergne maintenant. Yann nous a confié il y a peu, qu’avec ses nouvelles fonctions à la direction du sport régional universitaire, sa saison hivernale était plutôt compromise. Le genou va mieux, le doigt aussi mais avec 2 à 3 séances hebdomadaires (2 circuits training et 1 technique) au maximum, difficile d’envisager un retour au 1er plan ces prochaines semaines. Qu’à cela ne tienne, même si Doudou ne lance pas, nous aurons le plaisir de le revoir fin janvier à l’occasion du challenge national du lancer de poids en salle qu’il co-organise avec son club de Clermont Ferrand. Nous vous en dirons bientôt plus sur ce 1er rendez-vous important de l’hiver…

En attendant de nous retrouver à l’entrainement ou en compétition, nous vous souhaitons à tous un joyeux Noel !

Place à quelques jours de  récupération et d’écarts gastronomiques afin d’attaquer 2016 en pleine forme !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?