Stéphane Szuster

stef portrait meeting AUC 2016En bref

Date de naissance : 04 février 1974

Club : Amiens UC

Profession : Sous-officier de l’Armée de Terre

Mensurations : 1m86 – 118kg

Spécialité : Poids (rotation)

Fiche FFA

 

 

Records Lancers

  • Poids 7kg : 18m77 (2017) – Classement français tous temps : 14ème
  • Disque 2kg : 46m33 (2005)stef tergnier 2016.1

 

Records Musculation

  • DC : 195kg en 2017
  • Squat vers 2005 : 5x 275kg
  • Epaulé en 2016 : 160kg en suspension, 8x 140kg
  • Arraché : 2x 110kg en suspension, j’ai arrêté depuis 2012
  • Soulevé de terre jambes tendues : 5x 170kg

 

Autres

  • Elancé Arr 7kg : 19m50
  • Détente horizontale : 3m46
  • Triple bonds sans élan : 10m40
  • Saut en hauteur : 1m97 (pour 105kg)
  • 100m : 11″34

 

INTERVIEW PTG – « A la rencontre de BIGZU » (2013)

Force est de constater qu’à la TV et dans les médias en général, les lancers sont souvent dans l’ombre des autres disciplines, et les lanceurs français pas forcément sous les feux des projecteurs. Voici donc l’occasion de faire davantage connaissance avec quelques uns d’entre eux. Nos débuts, quantité d’entrainement, bons et mauvais souvenirs, objectifs… apprenez en plus sur les membres du PTG !

 

Avant de commencer, peux tu nous dire d’où te vient ce surnom ?

Et bien c’est simple : mon gabarit lié à la 1ère syllabe de mon nom ! Ça date de longtemps et je m’en sers aujourd’hui aussi comme pseudo.

 

1)  Depuis combien d’années lances-tu ?

Depuis minime, avec beaucoup d’interruptions, donc bientôt 30 ans…

 

2)  A quel âge as-tu donc débuté et dans quelles circonstances ?

Le père de mon ami avec qui je faisais du Basket m’a proposé de venir sur un stade pour faire de l’athlétisme, car complémentaire à mon sport (comme Yann en fait !)

 

IMG_48923)  Ton ou tes meilleurs souvenirs d’athlète ?

D’être capable de repartir de zéro après une opération du genou et battre mon record par la suite.

Le meilleur et le pire en concours officiel, passer 3 fois les 19m à Franconville et ne pas réussir à en garder un seul…

 

4)  A l’inverse, les pires moments de ta carrière ?

Le sport offre beaucoup de mauvais moments, la liste est longue. Les pires ont été de ne pas pouvoir me battre dans un Championnat à cause d‘une blessure mais d’être présent tout de même.

 

5)  Ton moment préféré dans la saison ?

Février 2012 : monter sur le podium Elite Indoor avec Yann Lance fut un moment fort sympathique ! Pour moi ça commençait  à dater, et lui c’était son premier, et à domicile en plus. Le bonheur dans ces yeux à ce moment précis reste unique.

Janvier 2013 : ma grosse remise en question au meeting de Clermont Ferrand. Grosse prise de tête avec… moi-même, et ce sera mon moment préféré en 2013.

 

6)  Quel est ton rythme d’entrainement hebdomadaire ?

Ma constante est l’irrégularité. L’hiver, ma fille de 8 ans s’entraine plus que moi, et parfois je monte à 14h par semaine !

 

7)  Actuellement, quel est ton moteur ? Ce qui te pousse à te rendre à l’entrainement… ?

Le même depuis l’âge de 4ans et demi quand j’ai commencé la natation, ça fait partie de ma vie.

 

8)  Une fois sur le stade, le type de séance que tu préfères, et inversement, que tu N2 Rennes 2016 (4)rechignes à faire ?

Avec le temps je suis devenu super sélectif sur les séances utiles et les séances « gadgets ». Je n’ai plus l’âge de faire le mariole, ce qui me plait le plus, c’est la technique. Être différent en allant plus loin que les autres est ma recherche permanente.

 

9)  Dans le même registre, quels sont tes points forts et tes points faibles par rapport au lancer ?

Maintenant, je ne fais que de l’entretien physique. Ce que j’ai acquis peut me permettre de bien terminer ma carrière. Globalement, je ne suis pas très fort, mais j’arrive à optimiser avec de bons étirements en lançant.

 

10)  Comment abordes-tu une compétition majeure ?

J’ai un petit penchant pour une balade, un musée ou une séance ciné (souvent plus facile niveau organisation) avant le concours.

 

11)  Qu’est ce qui peut te perturber sérieusement dans un concours ?

Un mec qui parle fort pendant que je lance.

 

12)  La chose dont tu ne peux te passer en compétition ?

Mes lunettes de soleil en été car je suis sensible des yeux.

 

13)  Que t’apporte (ou t’a apporté) le groupe personnellement ?

Pour moi, la structure d’un pôle ou d’un club n’est pas adaptée à la performance. Le partage d’expérience au sein d’un groupe est primordial. Nous sommes tous là pour la même chose, avancer ensemble avec les personnes que l’on a choisies. Je n’aime pas le schéma d’un leader avec des partenaires d’entrainement. Je respecte profondément les gens s’entrainant plus de 10h par semaine et n’arrivant pas à réaliser de bonnes performances. Ils ont les qualités principales pour être meilleur : la volonté, l’obstination, la persévérance et l’assiduité. Il suffit de bien les guider, le reste se fait tout seul. L’esprit de groupe est là pour ça.

 

14)  Quels sont tes objectifs à plus ou moins long terme ?

Mettre toujours le plus de monde possible derrière moi aux « Frances ».

 

15)  Pour conclure, que peut-on te souhaiter avant la fin de ta carrière ?

J’ai obtenu toute les places possibles en championnats. Je suis passé de « non qualifié aux Nationaux » à « champion de France Elite ». J’ai gravis tous les échelons tout seul. La seule chose qui me fasse rêver est de devoir réaliser 18m pour passer en final des Frances (avec le moins d’étrangers possible bien entendu…). 8 Français à 18m, du jamais vu, mais on s’en approche, j’en suis sure. Dépêchez-vous les gars car ça va devenir dur pour moi !!!!

 

VIDEOS RECORD (18m48 2016 et 18m44 2010) :

18.48 en 2016

18.44 en 2010

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?