Yann lance

En bref

N2 Aubagne Tom et Yann 16.07 (4)Nom : LANCE Yann

Date de naissance : 15 juillet 1986

Club : Clermont Athlétisme Auvergne

Profession : Enseignant EPS, Directeur Régional Sport Universitaire Auvergne

Mensurations : 1m81 – 105kg

Spécialité : Poids (translation) – Javelot

 Fiche FFA

 

 

Records Lancers :

  • Poids 7kg : 17m48 (2012) – Classement français tous temps : 48èmeMeeting Clermont 12.01.13 (6)
  • Disque 2kg : 47m15 (2012)
  • Javelot 800g : 63m10 (2012)

 

Records Musculation :

  • DC : 200kg
  • Développé incliné : 150kg
  • Squat : 197,5kg
  • Arraché : 102.5kg en suspension
  • Push press : 2 x 135kg
  • Epaulé : 115kg

 

Autres

  • Détente horizontale : 3m10
  • Triple bonds sans élan : 9m30
  • élancé arrière 7kg : 16m50

 

 

 

INTERVIEW PTG –  « A la rencontre de DOUDOU » (2013)

Force est de constater qu’à la TV et dans les médias en général, les lancers sont souvent dans l’ombre des autres disciplines, et les lanceurs français pas forcément sous les feux des projecteurs. Voici donc l’occasion de faire davantage connaissance avec quelques uns d’entre eux. Nos débuts, quantité d’entrainement, bons et mauvais souvenirs, objectifs… apprenez en plus sur les membres du PTG !

 

Avant de commencer, ça vient d’où ce surnom ?

Ca ne devait pas arriver jusqu’à Amiens… C’est ainsi que me surnomme un ami d’enfance, mais les gars sont tombés dessus sur Facebook peu de temps après mon arrivée. J’ai tenté de résister mais le mal est fait…

 

yann interclubs 20161)  Depuis combien d’années lances-tu ?

Cela fait 9 ans que je fais du lancer de poids.

 

2)  A quel âge as-tu donc débuté et dans quelles circonstances ?

J’ai débuté l’athlétisme à 8 ans par des cross, des triathlons. Puis du Javelot à partir de cadet 2 et enfin une arrivée au poids en espoirs 2 car une blessure au coude m’empêchait de lancer le jav.

 

3)  Ton ou tes meilleurs souvenirs d’athlète ?

Mes premiers lancers de balle en poussin ! Les autres sont à venir…

 

4)  A l’inverse, les pires moments de ta carrière ?

Ma 4ème place aux Frances en espoir 3 (2008), je manque un match international pour cela…

 

5)  Ton moment préféré dans la saison ?

L’indoor ! J’aime aussi beaucoup les compétitions collectives, ça change.

 

6)  Quel est ton rythme d’entrainement hebdomadaire ?

5-6 entrainements, généralement 2 séances techniques, le reste en musculation et préparation physique.

 

7)  Actuellement, quel est ton moteur ? Ce qui te pousse à te rendre à l’entrainement… ?

Etre l’un des meilleurs « gliders » (lanceur en translation) tous temps. Qu’on dise plus tard « oui, lui il lançait loin » !

 

8)  Une fois sur le stade, le type de séance que tu préfères, et inversement, que tu N2 Rennes 2016 (2)rechignes à faire ?

J’aime avant tout lancer et faire du développé couché. Je n’aime pas trop les squats… mais il va  falloir apprendre à aimer !

 

9)  Dans le même registre, quels sont tes points forts et tes points faibles par rapport au lancer ?

Je sais aller vite… mais je ne suis ni fort, ni patient (pour l’instant).

 

10)  Comment abordes-tu une compétition majeure ?

A fond ! Sinon pas la peine. Je ne peux pas me permettre de ne pas être à 100% avant et pendant. Généralement, c’est séance explosive 3 jours avant ; Les 2 derniers jours, je ne fais plus rien.

 

11)  Qu’est ce qui peut te perturber sérieusement dans un concours ?

Un mec (photographe) dans mon champ de vision quand je me prépare à lancer.

 

12)  La chose dont tu ne peux te passer en compétition ?

Rien n’est indispensable pour moi. Tant qu’il y a un poids, ça me suffit ! On s’adapte.

 

13)  Que t’apporte (ou t’a apporté) le groupe personnellement ?

De la motivation à l’entrainement. Même dans les séances dures, je me dis que je n’ai pas le droit de lâcher !

 

14)  Quels sont tes objectifs à plus ou moins long terme ?

Etre le meilleur auvergnat tous temps (18m05) puis aller au maximum de mes possibilités. Si un jour je lance et que derrière je me dis « là t’étais vraiment au max », ce sera bien ! « Mens fervida in corpore lacertoso ».

 

15)  Pour conclure, que peut-on te souhaiter avant la fin de ta carrière ?

Faire voler les poids loin, très loin !

 

 

Quelques records en vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/xnsqp4_pour-thomas-2×130-en-push_sport

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?