Les outils de la performance 1ère partie : récupération et automassages

Cet article est consacré aux outils d’accompagnement de l’entrainement. Avec le Bobsleigh, j’ai pu découvrir un grand nombre de choses : confort d’entrainement à l’étranger, nutrition, approche de la compétition ou encore récupération. C’est justement ce domaine qui nous intéresse aujourd’hui. Voici les « compagnons » indispensables du sportif de haut niveau pour optimiser la récup’ !

 Le rouleau de massage

 Ce rouleau, (que l’on retrouve beaucoup à l’étranger) permet de pouvoir se masser soi-même à n’importe quel moment de la journée, juste avec notre poids de corps ; et à plus moins forte intensité. Bien entendu, il ne remplace pas le kiné mais permet d’atténuer n’importe quelle courbature ou contracture, à quasiment n’importe quel endroit. Adducteur, quadriceps, ischio, mollet, fessier, épaule, dos,  bras… Rien n’est épargné !

Pour ma part, ce rouleau m’est très utile sur les fascias. Entre l’haltérophilie, le squat, la pliométrie et le sprint, ce muscle durcit et entraine un « processus de protection ». Dans un premier temps, on observe une perte d’élasticité : mon muscle va se durcir et je vais donc perdre tout rendement sur l’endurance musculaire et la force. Ceci peut donc engendrer des douleurs dans les genoux par exemple, car les tendons vont « tirer » anormalement à cause du léger rétrécissement du muscle dû à sa tension inhabituelle. En exerçant une forte action de pression sur mon fascia, le rouleau va me permettre d’étirer et d’écraser mon muscle et ainsi délier les fibres. Grâce à ceci, je vais regagner en  élasticité, même après avoir sollicité mes muscles durant de longues séances…

A noter que les rouleaux se trouvent en différentes longueurs et sous différents aspects (lisse, à picots…). Les sensations diffèrent alors. Faut tester !

Le stick de massage :

 Le stick de massage est également un très bon outil de récupération. C’est une variante du rouleau qui permet un automassage plus précis. L’avantage est aussi de déléguer le massage à un partenaire d’entrainement ou au coach. Cela permet d’être relâché au maximum car c’est lui qui exerce la pression sur les muscles. Il rentre aussi facilement dans le sac ! Beaucoup s’en servent aussi comme outil d’échauffement : en exerçant des allers-retours où l’on appuie faiblement, on favorise l’afflux sanguin dans la zone musculaire qui va travailler. On sait aussi qu’un muscle relâché se contractera mieux ! Un peu de rouleau avant le sprint ou les squats c’est donc tout benef ! Pas mal aussi sur les adducteurs pour les lanceurs en rotation…

 Les boules de massage

 Nous pouvons aussi exercer cette action de relâchement grâce aux boules de massage. De la taille d’une balle de tennis mais nettement plus de dure, elle va être utilisée pour une zone plus précise. Je m’en sers particulièrement pour les mollets, les fesses et les omoplates. En allant chercher le point gênant, je vais appuyer avec mon poids du corps et exercer des petites rotations ; toujours dans le même but de délier la zone contractée. Très agréable aussi au niveau de la voute plantaire, notamment après un gros travail de course ou de saut.

 Le point négatif de ces outils :

Ceci est très douloureux ! Enfin, surtout au début. Si on appuie vraiment avec son poids de corps, ça peut être décourageant… Mais les bienfaits sont remarquables !!!!! Comme je l’ai dit cet hiver aux membres du PTG en revenant des USA : « Allez-y les gars, au début ça fait mal mais le corps s’habitue et après on ne peut plus s’en passer !!! » Aujourd’hui, ils s’en sont tous achetés un…

 Et en plus, ce n’est vraiment pas cher ! Alors allez faire un tour sur Amazon par exemple, et revenez me dire ce que vous s’en pensez dans les commentaires  😉

 PS : Très bon site et livres de Christophe CARRIO sur les automassages

 BOBO

1 Commentaire
  1. Team PTG 5 années Il y a

    j’adore les vidéos en caleçon !!!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?