Meeting en folie !

meeting AUC2017 stef6

Juin, c’est la période des meetings en athlé. Chacun alterne donc entraînements et compétitions au fil des semaines, et ce, à un rythme assez soutenu. Voici donc un petit résumé des perf réalisées par les lanceurs du groupe ces 15 derniers jours.

Un meeting amiénois prometteur…

Samedi 10 juin avait lieu le meeting national d’Amiens. Toutes les conditions étaient réunies pour lancer loin : aire de lancer préparée comme il semeeting AUC2017 podium doit, météo parfaite, de l’adversité, des juges aux petits soins et même une sono pour balancer des watts pendant le concours ! Bref, y avait plus qu’à… Il est souvent délicat d’expliquer aux néophytes pourquoi un lanceur visiblement en forme peut passer à travers son concours alors qu’il vient pourtant de réaliser de très bons jets à l’échauffement… C’est pourtant ce que les spectateurs massés autour du plateau ont pu constater pour certains athlètes. On chauffe tranquille, les poids volent, le geste est fluide, la mine confiante puis… 1er essai : on se crispe. On veut trop bien faire. On veut enfin concrétiser. On veut « briller » devant les amis, la famille, pour qu’ils soient fiers de nous, qu’ils ne soient pas venus pour rien quand même ! Alors on se dérègle, on change son rythme, on est moins patient, moins relâché. Le timing est faussé. Et le concours peut vite devenir compliqué.

meeting AUC2017 tom2Un de nos leaders français, Gaëtan Bucki, n’échappe pas à la règle et ressort terriblement frustré du plateau après son ultime tentative. Vainqueur du jour avec 17m98 (N1) mais bien loin des 19m qu’il était venu chercher. Idem pour Antoine Duponchel (5e)  qui mord tous ces jets hormis un anecdotique 15m20 (N3). Surpuissant, très régulier à l’échauffement, mais incapable de canaliser son énergie durant le concours. Il l’avait pourtant fait 2 semaines plus tôt à Tergnier en plantant un solide 17m53 (N1). Les aléas de l’athlé. Tom a presque failli suivre le même chemin. Après un bel échauffement, il lui fallu 3 jets pour se remettre dedans et confirmer de justesse à son 4e essai (16m12 – N2) sa bonne perf des interclubs. Deux concours à 16m en extérieur, une première pour Baloo la veille de ses 39 printemps. Son cadeau : la 3e place du concours. La 4e revenant à Alexandre Henrat, un habitué du meeting, qui en profitait pour améliorer sa meilleure marque de la saison (16m03 – N2). Notre ami décathlonien Basile Rolnin l’imitait en réalisant 14m33 (IR1), talonné par l’espoir Clément Gillot (7e avec 14m27). Pour finir, Stef termina donc 2e avec 17m25 (N1), une perf correcte mais sans plus pour lui. Rageur de n’avoir pu s’exprimer à son vrai niveau dans le concours, il planta quelques très solides jets sous les yeux hallucinés des derniers spectateurs restés après la fin de l’épreuve… Comme l’a dit Boris après le meeting : « c’est pas mal les gars tout ça, mais y a du gâchis... »

Quand la performance échappe à toute logique

 4 jours plus tard, lors du meeting de Taverny (14/06), Bigzu s’acharne. Le vieux lion sent bien que sa technique se met en place et que la forme monte. Il l’a prouvé à Tergnier (18m02) et après le concours d’Amiens. Ce mercredi, après une courte nuit, une grosse journée de boulot, 1h de bouchon et 32 degré à l’ombre, il réalise tout simplement la meilleure série de sa carrière et améliore par la même occasion sa meilleure marque de la saison : 17m80 / 17m76 / 17m85 / 18m18 / X / 17m68.  Dingue. 43 piges mais motivé comme un cadet le Stef ! Allez, on attend le big one avec toi…

Au rayon des satisfactions, les 16m00 (N2) de Laury Battet vendredi 09/06 à Montauban. Un beau jet mordu qui va également bien le motiver pour la suite. Ce weekend, lors de ses championnats régionaux à Rodez, il a lancé sa boulette à 15m44 (N3). La forme est là mais la technique encore instable. Simple question de réglages et Laury va faire mal ! On vous le dit…

JP Horbaty, très en difficulté depuis le début de la saison et souvent ralenti par des blessures, risque fort de stopper sa saison ici. Crédité de 15m15 (N3) début mai, il a ensuite réalisé dans la douleur 14m17 (IR1) puis 14m97(N4) vendredi soir dernier à Amilly. Courage l’ami !

Quid des discoboles ? 

Bien décidé à laisser le poids de côté pour cette saison, Yann Lance a envie de s’amuser au disque ! Et pourquoi pas dépoussiérer son record datant deYann disque 2017 2011 (47m15) ?! Avec une régularité autour des 43m (IR1)lors de petits meetings auvergnats, il ne manque plus qu’un peu de pratique et l’aide d’Éole pour atteindre son objectif. 

Sa formation de sous-officier de l’armée de Terre en poche, c’est plus disponible que Vivien Batteux a repris le chemin des aires de lancer. Il a même relancé un poids après 3 ans d’abstinence samedi 10/06 à Abbeville (13m28) ! Mais c’est au disque, sa discipline de prédilection, qu’il espère bien retrouver son niveau. Crédité pour le moment de 44m91 (IR1), il ne lui manque que quelques mètres pour retrouver également la route des nationaux vers Albi, les 8 et 9 juin prochains.

Lui y sera à Albi, et avec l’objectif de monter sur le podium en Espoirs. Antoine Riou continue de traquer la ligne des 50 au disque. En raison d’une douleur persistante au poignet, le poids c’est fini pour cet été et la priorité reste la galette. Alors, après ses 49m85 (N3) du mois de mai, Tonio a enchaîné les concours avec plus ou moins de fatigue et de réussite :  47m93 – N4 (Aix les bains), 46m99 – N4(Poitiers, 3e France Universitaires), 44m63 – IR1 (Eaubonne), 48m60 (Abbeville le 10/06). Il était en piste encore ce dimanche à l’occasion des championnats des Hauts de France à Lens, où, sans aucune sensation et sous un soleil de plomb, il a expédié son engin à 46m50 . Son année de STAPS étant validée, il va avoir tout le temps pour récupérer et se préparer de la meilleure façon aux côtés d’Olivier Andirin et Boris pour atteindre son objectif de l’année : se qualifier pour ses premiers France Elite.

Enfin, Sébastien Demko, notre lanceur de marteau, poursuit son objectif de la saison : repasser la ligne des 50m. Avec déjà 2 concours à plus de 47m (IR3) à son actif, le voilà bien parti pour remplir sa mission 😉

Allez les gars, on lâche rien !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires protégés par WP-SpamShield Anti-Spam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?