Nationaux indoor 2016 : entre joies et déceptions

Perf et contre perf, médailles et blessure,  ces championnats nationaux laisseront forcément un goût un peu amer pour le PTG. Vous verrez qu’à la lecture des résultats (en bas de page), les sentiments ne peuvent être que partagés, à la fois encourageants et terriblement frustrants.

 Ce samedi 20 février 2016, les 4 lanceurs de poids de la team se retrouvent devant le stadium Robert Poirier de Rennes. Salle flambant neuve dont l’aire de poids accueille  pour la 1ère fois une partie des meilleurs lanceurs français. Engins pesés et dossards en main, tout le monde s’installe sur les hauteurs de la salle et chacun se prépare à sa manière. Concentrés mais dans la bonne humeur car tous réunis. La force d’un groupe où chacun veut donner le meilleur de soi tout en poussant l’autre à en faire de même.

  N2 Rennes 2016 (3)

Un début de concours tendu

 Chacun sait ce qu’il a à faire à l’échauffement mais Stef supervise les troupes, question d’habitude bienveillante. Un geste ou un regard en guise de piqure de rappel des points travaillés à l’entraînement. La tension est palpable car la bataille s’annonce rude et chacun sait le podium accessible. A condition d’être dans un bon jour, à condition de sortir un « gros » jet comme on dit.

Tom ouvre le bal pour le PTG avec 15m43. Très régulier mais pas dans le bon timing, il enchaîne avec 15m48 puis 15m47… Frustrant mais suffisant pour passer dans les 8 et s’assurer 3 jets supplémentaires aux côtés des ses adversaires habituels (Gamnavo, Koussi, Gamyr, Henrat…). Stef assure vraiment son 1er jet avant d’accélérer et se placer rapidement en tête avec 16m95. Il va sûrement devoir faire mieux car Dean Allen le talonne de près. Tant mieux pour le suspens ! Yann quant à lui, mord un bon 1er jet largement au dessus des 16m puis enchaîne sur un faux rythme 16m09 et 16m01. Il est temporairement 3e du concours mais sent qu’il en a sous le pied…

 

Descente aux enfers

 Au moment où l’on sent tous que les poids ne demandent qu’à voler plus loin, les choses se compliquent et le concours prend une tournure inattendue. Bizarrement, mais cela fait partie des aléas du sport, Laury n’estN2 Rennes 2016 (1) pas dedans aujourd’hui. Pourtant serein à l’échauffement, mais trop crispé sans doute en début du concours. Il se précipite, gâche son 1er essai puis fait mesurer un 2e jet à 14m92. On le motive, on le secoue car on sait qu’il aime ça ! Il y croit, son mental étant son principal atout. Malheureusement, il mord d’un rien sa 3e tentative, pourtant bien supérieure à 15m… 12ème et dernier du concours sans avoir pu réitérer un jet comme celui de son record, quelques semaines auparavant lors du meeting de Clermont. Comme on lui dira après, « on apprend autant de ses  échecs que de ses victoires, si ce n’est même plus » ! Gageons que notre Laury, après avoir digéré cette sale journée, saura rapidement rebondir et attaquer au plus vite sa préparation estivale pour revenir encore plus fort dans quelques mois.

Plus que 8 lanceurs, les choses s’accélèrent. Laury est passé à la trappe mais on doit continuer à envoyer ! Stef force mais ça ne passe pas, la ligne des 17 se refuse à lui. Dean ne lâche rien, il est tout prêt. Tom continue sa série avec 15m50, pas encore en place techniquement, il gâche ses jets soit au départ soit au final… Yann y croit plus que jamais quand son ischio droit le lâche lors de son 4e essai ! Grosse contracture ou claquage ? Obligé de s’assoir, il doit se résigner à arrêter le concours et assister impuissant à son dénouement.

 

L’art du 6e essai

tom Rennes 2016 1Dos au mur, se servant de la pression du dernier essai, certains athlètes savent se transcender pour élever leur niveau lors de l’ultime tentative d’un concours. C’est l’un des charmes de l’athlétisme et du jeu des essais interposés. Force est de constater que Tom et Stef, avec l’expérience acquise, savent faire. A l’image de son concours des N2 à Nancy en juillet dernier, Baloo rentre dans le plateau remonté comme jamais et réalise un jet loin d’être un modèle technique mais plein d’envie et d’énergie. Aucune ligne tracée au sol par les organisateurs pour ce concours national, donc il faut attendre la mesure après chaque jet avant que le verdict ne tombe… 16m02, meilleure perf de la saison ! Tom se classe 4e, à quelques cm de Yann. Malgré la glace sur sa jambe, Doudou a eu chaud ! Encore incertain la veille de participer au concours en raison d’une grosse contracture au pyramidal, ce classement et cette perf (qui devrait suffire pour passer aux élites) le contentaient pleinement.

C’est au tour de Dean de faire étalage de son talent en plantant un solide 16m95 à son dernier essai. Record perso et égalité avec Stef ! Ils sont pour l’instant départagés aux essais pour quelques centimètres quand Bigzu rentre dans le plateau pour l’ultime jet de ce championnat. Sans un cri, il expédie son boulet à… 16m94 et s’assure donc la victoire de justesse. Électrique cette fin de concours !

 

Rien n’est jamais acquis

Stef conforte donc son statut de favoris mais un concours n’est jamais gagné d’avance, nous en avons encore eu la preuve aujourd’hui ! Après ce joli mano à mano, Dean est vicN2 Rennes 2016 (5)e champion de France national et Yann complète le podium.

Stef pensait sortir un gros jet, Laury se voyait bien de nouveau à 16m, Tom doutait fortement de sa participation, et Yann n’imaginait pas repartir en Auvergne en boitant de nouveau… Mais tout ne s’est pas passé forcément comme on l’imaginait en arrivant en terres bretonnes.

Après le genou il y a 2 ans et la main la saison dernière, le sort s’acharne sur Yann qui sera sans doute forfait pour les élites la semaine prochaine. Mais cette blessure ne devrait pas le gêner très longtemps, et d’ici quelques semaines,  il aura déjà attaqué sa préparation estivale. Yann est de retour et ce n’est pas une petite élongation qui le stoppera dans son élan !

Indisponible pour raison familiale, Laury ne sera pas présent non plus aux Élites où il avait pourtant gagné sa place. Mais ce n’est que partie remise car la machine est lancée. C’est donc à Stef et Tom qu’incomberont la tâche de représenter le PTG aux Elites ce samedi 27/02 à Aubiere.

Une petite semaine de prépa pour conclure en beauté la saison en salle 2016…

 

 

Rennes 2016 N2 (5)

Rennes 2016 N2 (2)

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires protégés par WP-SpamShield pour WordPress

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?