Pourquoi est-il important de bien dormir

Vous passez un tiers de votre vie dans les bras de Morphée. Le sommeil est vital, essentiel pour que le corps récupère ses forces physiques, psychologiques et intellectuelles. Analysez votre sommeil pour mettre toutes les chances de votre côté. Ce sont les petits détails qui font les grands résultats.
reveil
Le sommeil est cyclique
Votre sommeil est divisé en plusieurs cycles, on en compte 3 à 5. Ces cycles, sont eux-mêmes divisés en plusieurs phases.
  • La première phase est dite de somnolence. Comme son nom l’indique, c’est la phase d’endormissement, de transition entre l’éveil et le sommeil, souvent précédée de bâillements.
  • La seconde phase est dite de sommeil léger : vous êtes endormi, mais vous êtes encore très sensible à ce qui se passe autour de vous.
  • La troisième phase est dite de sommeil profond. Les signes vitaux (respiration, rythme cardiaque) ralentissent et deviennent réguliers, c’est la phase durant laquelle ont lieu les divisions cellulaires. Votre organisme produit également pendant cette phase, entre autres, l’hormone de croissance. Il s’agit donc de la phase la plus importante.
  • Le cycle se termine avec le sommeil paradoxal, phase durant laquelle vous faites des rêves.
En résumé, durant le sommeil, le corps récupère de ses micro-blessures (muscles, tendons, articulations), le rythme cardiaque et la respiration s’apaisent et des hormones qui favorisent la récupération (comme l’hormone de croissance) sont sécrétées. Un bon sommeil et une bonne phase de repos favorisent également le bon fonctionnement votre mémoire.

 

Optimiser votre sommeil = optimiser votre récupération

 

Vous dormirez mal si il fait trop chaud, trop froid ou si il y a trop de bruit. Chaleur de l’été, froideur de l’hiver ou voisin bruyant, ces éléments peuvent nuire à votre sommeil. Une activité physique ou mentale trop intensive juste avant votre sommeil ou un repas trop calorique peut avoir le même effet. Votre cerveau est encore en action après avoir vu des animations sur écran et votre organisme est trop occupé à digérer au lieu de se relâcher.
Voici quelques conseils pour mieux dormir et par conséquent mieux récupérer :
  • Faites du sport la journée : vous dormirez comme un nouveau-né ;
  • Aérez votre chambre avant de dormir, afin de renouveler l’oxygène et réguler la température (16°-18°) ;
  • Évitez les températures extrêmes avant de vous coucher ;
  • Détendez-vous (au moins 1h ou 2 avant de vous coucher) ;
  • Ne mangez pas en excès afin de faciliter la digestion ;
  • Ne faites pas d’activité trop exigeante en ressources physiques ou mentales juste avant le coucher ;
  • Favorisez une atmosphère calme et peu éclairée.
N’oubliez pas que votre organisme est comme une horloge. Il aime les habitudes et les ancre facilement. Essayez d’instaurer une routine avant votre coucher pour préparer votre organisme à se détendre. Votre corps sera alors habitué et se mettra « en mode off » pour attaquer une bonne nuit de sommeil, tout comme il peut se mettre « en mode action » si vous le décidez pour votre séance.
Mais saviez-vous aussi que le manque de sommeil entraîne une sensation de faim plus présente en journée et altère la production des hormones qui régulent l’appétit ? Et à l’inverse, les zones associées aux envies irrésistibles sont fortement stimulées : les aliments les plus caloriques sont particulièrement recherchés par les personnes privées de sommeil. Une étude de l’Institut national du sommeil et de la vigilance a récemment démontré que les risques d’obésité étaient plus élevés chez les petits dormeurs à hauteur de 50% chez les hommes et de 34% chez les femmes. 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaires protégés par WP-SpamShield pour WordPress

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?