Prenez votre Vitamine D, c’est important et il est temps !

6 mois sur 12, vous manquez de vitamine D !

Nous avons changé d’heure, les jours sont de plus en plus courts et le soleil de moins en moins présent. Nous rentrons en période hivernale et si nous ne faisons rien, nous allons subir la dépression saisonnière habituelle par manque d’ensoleillement et donc de vitamine D. Vitamine que notre peau sécrète lorsqu’elle est exposée aux rayons ultraviolets UVB (le 2 novembre avait lieu la journée mondiale de la vitamine D, le Vitamine D-Day, qui montre à quel point c’est important).

Journée mondiale de la vitamine D

Une de ses fonctions principales est l’absorption et la régulation du calcium et du phosphore dans le sang. Elle est nécessaire à la croissance et le développement des os chez les enfants et participe à la bonne santé osseuse des adultes. Elle a une action directe sur la force musculaire en maintenant les muscles en bon état.

Par conséquent, un bon taux de vitamine D (entre 50 et 65 ng/mL de sang) va aider à prévenir et traiter un certain nombre de pathologies comme certains cancers, maladies auto-immunes (dont sclérose en plaques et diabète de type 1), la dépression, les fractures, les infections (grippe, rhume) et un tas d’autre problème. Et comme, en tant qu’athlètes, nous soumettons nos corps à rude épreuve pendant la préparation hivernale, il est très important de ne pas être en déficit afin d’éviter blessures et défaillances.

Résultat de recherche d'images pour "soleil amiens"Malheureusement, si nous vivons dans un appartement sans balcon ensoleillé, si nous travaillons dans un bureau, dans une usine, un atelier ou que nous sommes étudiants, nous passons la plupart de notre temps enfermé et éclairé par de la lumière blafarde électrique. Et, à fortiori, nous sommes certainement en manque de vitamine D !

Pour la petite histoire, en été, s’exposer les avants bras 20 minutes par jour suffit (nous accumulons 2 fois la dose que nous consommons) quand le soleil n’est pas trop bas, en milieu de journée (plus le soleil est haut dans le ciel, plus ses rayons déclenchent la formation de vitamine D3).

Mais à la latitude de Paris, par exemple, on ne fabrique plus du tout de vitamine D entre la mi-octobre et la mi-avril [1] ! Autant dire que nous passons la moitié de l’année en déficit de vitamine D3. En France, en hiver, 74 % des hommes et 78 % des femmes sont en déficit de vitamine D [2].

 

Prenez un complément de vitamine D3 naturelle !

Donc à partir de la mi-octobre, il nous faut consommer un complément alimentaire de vitamine D3, le cholécalciférol, la forme la plus active de vitamine D, naturelle et dans une solution huileuse de préférence car c’est une vitamine liposoluble.

De préférence des prises quotidiennes plutôt qu’en une seule fois (malgré ce que prescrivent les médecins et qui sont en vente dans les pharmacies), pour permettre au corps un apport régulier comme si nous étions exposés naturellement tous les jours.Afficher l'image d'origine

Les autorités sanitaires recommandent 200 UI (1 Unité Internationale correspondant à 0,25μg de cholécalciférol) par jour mais tous les spécialistes recommandent 1400 à 2000 UI par jour [3] et il n’y a aucun risque d’intoxication à la vitamine D à 1000, 2000 ou même 5000 UI par jour [4], et le rapport coût/bénéfice est énorme.

En prendre 1 goutte par jour minimum, sur la  langue, ce qui représentera 400 UI.

Voici le lien chez qui j’en commande dplantes.com/vitamine-d3-huile. Mais vous trouvez plein de boutique en ligne qui en vendent !

Les amiénois vous pouvez la trouvez à Biocoop directement et, à mon avis, dans la plupart des magasins bio.

Ce complément, le cholécalciférol, est obtenu en exposant de la lanoline (cire de laine) au rayonnement UVB et conservé dans de l’huile vierge de colza. La plus naturelle qui soit !

Mettez des gouttes de soleil dans votre corps!  A vos marques, prêt…rayonnez !

Seb

Sources :
[1] Webb AR. Sunlight regulates the cutaneous production of vitamin D3 by causing its photodegradation. J Clin Endocrinol. 1989 May;68(5):882-7.
[2] Etude française SUVIMAX de 1997
[3] Voir « Souffrez-vous d’un déficit en vitamine D », Les Dossiers de Santé & Nutrition, novembre 2012.
[4] Bjelakovic G, Gluud LL, Nikolova D et al. Vitamin D supplementation for prevention of mortality in adults. (Review) Cochrane Databaseof Systematic Reviews (7):CD007470, 20112011;CD004770.

N.B. Ces informations et recommandations ne se substituent à un aucun traitement médical personnalisé. Il est fortement recommandé de consulter des professionnels de santé pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucunes des informations ou de produits mentionnés ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?