Vivien : « La saison hivernale n’est pas encore finie ! »

Petit retour sur une saison qui a démarré en dents de scie et qui m’a fait prendre conscience de ce que je pouvais faire en fournissant un peu plus de travail que d’habitude.

Tout commença en décembre avec un premier concours mémorable à Nogent où je fais avec bien du mal un magnifique 13m33 qui me fait prendre conscience du travail qu’il me reste à faire pour au moins repasser 14m50.
Grâce au coup de pied au cul et au soutien de toute la team je me suis remis au boulot en muscu et techniquement. Travail technique qui n’aurait pas été possible sans un œil extérieur à la team étant sur Metz lors de ses séances.
Loïc archivolti a bien voulu prendre ce rôle en m’orientant sur des exos d’entrainement en fonction de ce que je voulais travailler et de ce qu’on avait discuté avec les partenaires de la team.
Très vite les perfs reviennent. Début janvier à Amiens, un encourageant 14m66 concrétise le travail entrepris mais, deux semaines après, sur un concours à Metz, où les conditions n’étaient pas optimales, je retombe dans mes travers avec un médiocre 13m67 ; me rappelant que rien n’est acquis et qu’il ne faut rien lâcher.
La semaine qui suit, de nouveau à Amiens, je réalise 15m25 : nouveau record perso, avec une perf venue d’ailleurs au vu de la perf de la semaine passée.

Le prochain objectif est le Bigshot d’Amilly, où étant sur le concours Elite la pression était grande car je ne voulais pas faire tâche avec une perf à 14m50…

Boosté par une ambiance de folie, suivi et conseillé par la team, je bats mon record perso et cette fois ci de presque 50cm avec 15m72. Un moment inoubliable suivi en plus grâce au live sur le net par tous mes proches. Une perf qui me permet de battre mon pote Baloo passé un peu à côté de l’événement et de remonter à la 12ème place du bilan synonyme de qualification pour les championnats de France Elites.

Mais tout ça ne me fait pas oublier que je suis aussi un discobole ; et ce week-end, malgré plusieurs mois sans avoir touché de galettes, je réalise à Compiègne un jet à 45m48. Encore insuffisant pour les championnats de France de lancers longs. Mais il ne manque que 3m pour assurer le billet et mettre dans l’embarras nos « lumieres » de la fédé qui n’ont rien trouver de mieux que de mettre le concours de poids des élites à la même heure et le même jour que le concours de disque des lancers longs !! Alors que les 230km séparant les deux lieux de compet n’empêchaient pas de doubler si un concours avait été mis le dimanche et l’autre le samedi…

 Verdict le 19 au soir ! Tout dépendra de ma perf au disque le week-end qui vient…

 BigMac

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?